La Cabane


Création théâtrale - à partir de 16 ans - 3 comédiens - 90 mIn


Présentation

Dans une forêt, Jaz et Mikael, reviennent sur le site de l’ancienne cabane qui les a abrités durant toute leur enfance. Elle témoigne de nombreuses années de jeux et d’aventures, l’un vient avec ses souvenirs, l’autre avec sa petite amie, Emma. A eux trois, ils vont entreprendre la reconstruction de la cabane, chasser leur repas, passer la nuit à la belle étoile et constater que la vie d’adulte les a bien éloignés des enfants qu’ils étaient jadis.

 

"Dans « La cabane », les personnages ont construit leur identité entière autour d’aventures qui se sont déroulées dans cette forêt à l’âge où un bâton est une épée. Le fait de mettre en scène des adultes qui tentent avec maladresse de revivre ce qui pour un enfant ne demande aucun effort est pour moi la base même de mon métier. Cette pièce se prête aux expériences de jeux, elle va demander à chaque personne investie sur le projet de replonger dans sa mémoire et d’en ressortir les pivots fondateurs."

Dorian Pillot


Note artistique

 

« Ces morceaux de bois pourris renferment autant d’histoires que n’importe quelle poutre d’une grange centenaire. » Jaz

 

Dans l’histoire que nous voulons raconter, la cabane est le symbole même de la madeleine de Proust. Au début, simple réminiscence, elle va finir par complètement devenir présente et submerger les comédiens : les replonger

inévitablement dans les éléments qui ont construit et forgé leur identité, imposant une fracture certaine de la réalité. La cabane au premier abord douce, paisible et joyeuse va devenir le lieu d’un passé troublé, noir et meurtri. Nous avons souvent le fantasme de ce retour en enfance car on y voit la vie plus légère quitte à oublier que c’est aussi l’autoroute sur laquelle se déroule le reste de notre vie.

Distribution

 Auteur:

Dorian Pillot 

 Metteurs en scène

Dorian Pillot

Emelyne Baulande

 Interprètes:

Jaz: Charles Lasry

Mikael: Quentin Metrop

Emma: Caroline Ribot

 Scénographie:

Marie Bernardin

 Mise en lumière:

Bastien Gérard

Avec le soutien:

 

La Spedidam

 

Théâtre le Fou (Lyon)

 

Le Moulin Bertrand (Picardie)

 

Théâtre de l'Uchronie (Lyon)